Le cognac et son histoire

Histoire du cognac : 300 ans d'une aventure extraordinaire pour un succès planétaire

Histoire du cognac : 300 ans d'une aventure extraordinaire pour un succès planétaire

L'épopée du Cognac est une histoire passionnante, qui a connu des difficultés, avant de devenir un vin emblématique du savoir-faire français et de s'exporter dans tous les pays du monde. La région du Poitou a développé son vignoble depuis le IIIème siècle, à l'époque gallo-romaine.

Durant des siècles, la région de la Saintonge a fait prospérer ses productions de vin, mais aussi celles du blé et le sel. La Saintonge produisait notamment un vin sec et fruité, mais qui a été confronté à des problèmes de conservation, quand il s'est agi de les exporter par les nouvelles voies maritimes ouvertes au 17eme siècle, vers les Amériques ou l'Asie : le vin s'abimait considérablement pendant le transport.

La création du cognac avec la distillation

Les viticulteurs ont donc développé une technique de distillation, pour une partie de la production, qu'ils ont remélangé ensuite avec le reste du vin. Ils ont également choisi d'augmenter le degré d'alcool, ce qui permettait de mieux conserver le breuvage, qui a été nommé "eau-de vie". C'est la création du cognac. Grace à cette technique introduite par les Hollandais au 15eme siècle, le vin de Charente a pu conserver toute sa qualité pendant les transports. Au 18eme siècle, se développa la technique de double distillation.

Les vins de Saintonge se bonifient notamment garce au vieillissement en fût de chêne. C'est la ville de Cognac qui deviendra le centre de gravité de toute cette production qui est montée en gamme et qui se vend dans le monde entier. La ville donnera son nom à ce vin particulier en 1824 et celui-ci gagnera vite ses lettres de noblesse et une renommée internationale exceptionnelle.

Le développement flamboyant du commerce du Cognac

Dans l' histoire du cognac, le XIXeme siècle sera celui de l'essor. Le commerce du Cognac va énormément s'accroitre, et des sociétés de commerce de vin vont se développer dans la région, comme celles de Martell et Hennessy, qui vont se concentrer sur l'exportation.

Le Cognac sera désormais transporté en bouteilles et non plus en fût. La surface de vignoble sur la région s'étend à 280 000 hectares.
A la fin du XIXeme siècle, le vignoble sera décimé à cause de l'infestation d'un puceron qui va considérablement altérer l'économie de la région, complètement sinistrée. Il faudra de nombreuses années pour replanter des vignes greffées et reconstituer les capacités de production.

La vie du cognac aujourd'hui : le visage du savoir-faire à la française

Au XXeme siècle, le Cognac retrouve un franc succès et la législation délimite la zone géographique de production. Le cahier des charges d'une appellation d'origine contrôlée est établi en 1936, règlementation stricte qui garantit la qualité du Cognac et renforce encore sa notoriété. Image de qualité et d'excellence, mais aussi de la gastronomie française, le Cognac est un véritable produit ambassadeur de notre pays dans le monde. De très grandes Maisons sont les emblèmes de ce produit d'exception et font briller la notoriété de la France.

Aujourd'hui, le Cognac continue d'être un produit emblématique de la France dans le monde, avec 95% de la production qui est exportée dans 160 pays dans le monde. Son originalité et son authenticité en font un produit de luxe extrêmement reconnu et désirable. Pour ce qui concerne la France, la vie du cognac aujourd'hui, c'est aussi la diversification qui connait un énorme succès, grâce à la création du Pineau des Charentes: cet apéritif doux et liquoreux connait de très beaux chiffres de vente, et constitue un débouché supplémentaire pour les vignobles de Charente.